English | français
AUCUN LIEU


Aucun lieu, dans une forme entre opéra-vidéo et concert-chorégraphié, nous aspire dans l’espace sonore, visuel et chorégraphique, quand la scène devient volume en pulsation, entre étirement et rétraction, expansion et repli, plan et profondeur. La scène est un infini où les différents matériaux mettent en question la perception de nos sens. Étirés jusqu’à l’extrême, les images de Kurt d’Haeseleer, les corps lents chorégraphiés par Myriam Gourfink et la musique live de Franck Vigroux se transforment sans cesse et révèlent une improbable topographie. Aucun Lieu ou le pays qui n’existe pas.