Cie d’Autres Cordes
English | français
FORÊT




Naufrage sur les rives d’un monde inconnu, traversée d’espaces fantasmagoriques peuplés d’esprits et de personnages insolites, primitifs, chamaniques ou, à l’opposé, hyper-évolués. Sous nos yeux se déploie un univers organique dénué de repaires temporels à travers lesquels dialoguent des fragments de civilisations passées et futures.
Spectacle polymorphe, opéra électronique, théâtre visuel, objets chorégraphique et performatif, s’appuyant sur un récit non conventionnel tissé dans une suite de tableaux vivants, "Forêt" puise dans de multiples récits d’aventuriers ou d’ethnologues tels « Naufrages » de Cabeza de Vaca, Dont’ sleep there are snakes de Daniel Everett ou encore Tristes Tropiques de Claude Lévi-Strauss dont l’épigraphe Nec minus ergo ante haec quam te cecidere, cadentque (Pas plus que toi, ces générations n’ont pas cessé de s’éteindre et continueront de s’éteindre) de Lucrèce, incarnent en partie les soubassements dramaturgiques du spectacle.

« Forêt » ne répond à aucune question, mais invite à une expérience sensorielle et poétique, et peut-être en creux, à une occasion d’interroger l’évolution des rapports nature et culture.